.

Proget "Ecole pour Tous"

L'accès à l'école est un droit pour tous les enfants

Accès a l'école pour enfants esclus

Objectif général:

Permettre à tout enfant qui le désire et qui en est écarté, d’avoir accès à l’instruction du programme national laïque sénégalais

Cible: tout enfant démuni, qui, pour différentes raisons, n’est pas scolarisé

Objectifs spécifiques:

  1. 1.  Offrir aux enfants exclus du système scolaire la possibilité de recevoir l’enseignement du système éducatif général sénégalais
  2. 2.  Aider les enfants exclus de l’école publique à surmonter les obstacles et remplir les conditions pour y être réinséré et poursuivre les études

Activités

  1. 1.  Pour les enfants marginalisés : soutenir les démarches administratives et les frais nécessaires à leur inscription à l’école publique.
  2. 2.  Inscrire les enfants cibles n’ayant pas les conditions pour être admis dans une école publique. Assurer leurs frais de scolarité dans une école privée partenaire, le temps de résoudre le problème.
  3. 3.  Assurer un goûter à l’école au moment de la pause, aux élèves sponsorisés et aux talibés intégrés, dont les conditions trop précaires ne leur permettent pas de prendre le petit déjeuner.
  4. 4.  Assurer des cours de soutien nécessaires à la poursuite de la scolarité. Exemples :
    • •  Talibés autorisés par leur marabout à intégrer les classes normales mais qui n’ont pas le temps et les conditions de faire leurs devoirs au daara
    • •  Enfants des immigrés peulhs qui vivent dans des abris provisoires et n’ont pas les conditions réunies pour faire les devoirs et/ou ne parlent pas les langues utilisées par les enseignants
    • •  Enfants souvent absents de l’école pour raisons familiales et/ou de maladie.
    • •  ...
  5. 5.  Donner un support technique et, si nécessaire, financier, aux parents ou tuteurs de l’enfant pour régler les obstacles qui l’empêchent d’aller à l’école publique, en particulier le manque d’extrait de naissance.
  6. 6.  Inscrire et payer les frais de scolarité dans des écoles spécialisées à des enfants démunis porteurs d’handicap, comme la surdité

Partenaires

  • ONG Enfance et Paix (quartier Parcelles Assainies)
    Ce projet est réalisé depuis 2013, en grande partie en partenariat avec l’ONG Sénégalaise « Enfance et Paix ». Cette dernière dispose de sa propre école et a le même objectif que Janghi. N’ayant pas de subvention de l’Etat, l’école s’autofinance avec les frais de scolarité des élèves et ne peut donc pas accueillir des enfants à titre gratuit. Avec l’appui de Janghi qui paye leur scolarité même les élèves les plus démunis peuvent être inscrits.
  • •  École « Reconnaissance des sourds de Dakar » (Quartier Maristes)
    Depuis 2018, Janghi inscrit et fait suivre le cursus scolaire dans cette école spécialisée, en payant les frais à des enfants sourds-muets qui n’en ont pas les moyens financiers.
  • •  Centre d'accueil Keur Khadija (Gorée) (depuis 2018)
    Ce centre propose aux enfants de Gorée des activités d’épanouissement et de préparation à l’école. En plus de signaler à Janghi les enfants présentant des handicaps (afin de les faire intégrer dans une école spécialisée), ce centre propose à Janghi différents partenariats et soutiens.
  • •  La Maison des Enfants - Keur Khaleyi
    Ce centre accueille les enfants non scolarisés du quartier de La Médina et leur propose des activités d’épanouissement et de préparation à l’école.
    Nous les aidons à trouver des écoles adaptées aux besoins et aux spécificités de chaque enfant, et, si cela s’avère nécessaire, Janghi prend en charge la scolarité.
  • •  L’école publique de Ngor
    Grâce à l’action de Janghi, cette école publique a accepté de scolariser des enfants d’immigrés malgré les obstacles qui les avaient jusque-là tenus hors du système scolaire : absence d’extrait de naissance, âge dépassé, difficultés à comprendre le français et le wolof, absence de moyens pour payer les fournitures.
  • •  Ecole privée Oumar Sy, Rue 35x28 Médina
    Avec qui Janghi a commencé un partenariat pour l’accueil d’enfants vulnérables de la Médina

Résultats

Entre 2014 et 2019, ce sont 202 enfants particulièrement démunis et vulnérables, dont 123 enfants talibés, qui sont allés à l’école grâce à Janghi.